Chiquini antillais 2


Chiquini, petite douceur antillaise de l’enfance !

 

Le « chiquini » ou encore « galette » , biscuit au coco de mon enfance antillaise en Guadeloupe. Certains l’aiment bien cuit et d’autres très moelleux (c’est mon cas). Une douceur inoubliable et insatiable, à partager en famille ou avec les amis pour un petit moment de gourmandise !

chiquini antillais

Pour environ 8 chiquinis, il faut : 

1 noix de coco (environ 270 g), 150 g de farine, 40 g de beurre fondu, 6 cl de lait de coco, 130g de sucre de canne, 4 g de levure chimique, 1 càc de cannelle, 1 pincée de muscade, zeste d’un demi citron, 2 càc d’extrait de vanille, quelques gouttes d’amande amère

Préparation : 40 minutes                               Pose : 15 minutes                               Cuisson : 25 minutes

1 – Cassez la noix de coco, enlevez la pellicule brune, râpez la pulpe et mettez-la avec le sucre dans un bol, mélangez et laissez macérer pendant 15 minutes

chiquini antillais

2 – Versez le lait, les épices et le zeste de citron vert, mélangez

chiquini antillais

3 – Ajoutez au mélange le beurre fondu, la farine et la levure,  mélangez à nouveau et préchauffez le four à 180 °

chiquini antillais

4 – A l’aide d’une fourchette déposez des tas sur une plaque avec du papier sulfurisé et aplatissez-les d’une épaisseur de 1 cm

chiquini antillais

5 – Enfournez pendant 20 minutes à 180 °, puis augmentez la température du four à 200 ° pendant 5 minutes pour des chiquinis bien dorés

chiquini antillais

Notes : ces biscuits sont vraiment délicieux, je les aime très moelleux, si vous les préférez bien secs, remplacez le lait de coco par l’eau de coco et diminuez la quantité ainsi que le beurre. Traditionnellement, ils ont une forme carrée, une épaisseur de 1 cm et environ 10 cm de diamètre (c’est le cas ici, ce qui m’a permis d’obtenir 8 biscuits), surtout n’appuyez pas trop avec la fourchette. Le temps de cuisson ici est pour un four à chaleur tournante, si ce n’est votre cas, prolongez et surveillez la cuisson jusqu’à une belle coloration dorée. Utilisez de la noix de coco fraîchement râpée, sinon la texture sera sèche et déshydratée.

Maintenant place à une dégustation sans fin !

chiquini antillais

 

 

 

 


A propos de laulaure

Maman de deux enfants, je suis une passionnée de pâtisserie. J'ai décidé de créer ce blog pour faire découvrir et partager toutes les petites douceurs sucrées Antillaises qui ont marqué mon enfance et que je réalise avec amour et passion !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Chiquini antillais

  • Fanfan

    Bonjour je suis à Marie galante avez vous la recette des galettes coco (sablé sec de 3cm d’épaisseur et 10cm de diamètre) la coco est que sur le dessus ? Car j’adorerais en faire pour le petit déjeuner des enfants ils en sont fans. Merci beaucoup

    • laulaure Auteur de l’article

      Bonsoir !

      Rayon de soleil de la Marie-Galante, on en a bien besoin ici en France, il fait froid !

      C’est le chiquini, en tout cas je le connais sous ce nom là (c’est toute mon enfance ça), j’ai rajouté du lait de coco pour du moelleux parce que justement je ne l’aime pas sec. Enlevez le lait de coco dans la recette pour un biscuit bien sec, laissez cuire un peu plus longtemps et donnez lui sa forme carrée avec son diamètre de 10 cm et 3 cm d’épaisseurs.

      Je vous souhaite de réussir pour régaler vos enfants, bonne journée !