Génoise 12





Génoise légère, sans beurre !

Cette génoise me rappelle beaucoup le gâteau fouetté, pourtant ce n’est pas la même préparation. Elle est facile à réaliser, sans beurre, rapide, simple et très bonne ! Elle me sert de base pour réaliser ma pièce montée.

génoise

 

Préparation : 15 minutes                      Portion : 8 personnes                            Cuisson : 30 à 40 minutes

Ingrédients : 200 g de farine, 150 g de sucre, 6 oeufs, 1 càc d’extrait de vanille, 1/2 càc de cannelle en poudre

1 – Préchauffez le four à 190° (therm.6). Chemisez le fond d’un moule (pas besoin de chemiser ou de beurrer les côtés, de cette façon, la génoise ne rétrécira pas, ne se déformera pas en refroidissant à cause des surfaces sèches du moule)

génoise

2 – séparez les jaunes d’oeufs des blancs

Génoise

3 – Mélangez les jaunes avec le sucre au batteur électrique, fouettez jusqu’à ce le mélange double de volume et blanchisse. Ajoutez la farine en deux fois, afin qu’elle soit bien incorporée, ensuite l’extrait de vanille et la cannelle

Genoise

4 – fouettez les blancs en neige ferme à l’aide d’une spatule, incorporez-les délicatement à la préparation avec la spatule sans la faire tomber

Génoise

5 – Versez l’appareil dans le moule préparé et enfournez pour 30 à 40 minutes en baissant la température du four à 180°

Génoise

6 – Retirez du four et laisser refroidir 5 minutes. Avec la lame d’un couteau, détacher les bords, enlevez la génoise de sa base ainsi que le papier sulfurisé et laissez refroidir complètement sur un grille. Elle doit être dorée, légère et souple au toucher

Génoise

Astuce : Pour repositionner vos disques de génoise facilement, il vous suffit de faire une petite incision verticale sur le côté avant de la couper afin de vous repérer comme ci-dessous,

génoise

Notes : vous pouvez l’utiliser tout de suite ou la conserver nature 2 à 3 jours au réfrigérateur dans du film alimentaire, mais elle se congèle très bien aussi pendant plusieurs semaines (dans ce cas précis, il faut la sortir du congélateur quelques heures avant pour pouvoir l’utiliser).

Cette génoise vous permettra d’obtenir trois beaux disques que vous pourrez imbiber de sirop à la vanille et à la cannelle (ICI) pour une bonne conservation et la  garnir selon vos envies  ( crème,  préparation à base de fruits ou de tout autre garniture de votre choix. Une fois  garnie, elle reste fraîche jusqu’à 4 jours, au delà,  je trouve qu’elle perd de sa saveur).

 

 

 

 

 


A propos laulaure

Maman de deux enfants, je suis une passionnée de pâtisserie. J'ai décidé de créer ce blog pour faire découvrir et partager toutes les petites douceurs sucrées Antillaises qui ont marqué mon enfance et que je réalise avec amour et passion !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “Génoise

  • Louise

    Bonjour Laulaure.

    Tout d’abord bravo pour ce blog qui va, je pense, devenir ma petite Bible de la pâtisserie antillaise lol.
    Samedi nous fêtons plusieurs anniversaires en famille dont celui de mon amoureux qui est Martiniquais. Étant très attaché à sa culture j’ai voulu lui faire plaisir et lui préparer ce délicieux Mont Blanc qu’il affectionne tant. C’était une première pour moi mais je suis plutôt à l’aise en pâtisserie. J’ai donc qu’ici ta recette à la lettre mais j’ai rencontré un souci quand j’ai ajouté la farine. En effet, au lieu de se lier à la préparation jaunes-sucre, il y a eu une formation d’une multitude de boulettes et je ne voyais pas comment y incorporer les blancs en neige. J’ai donc rajouté un peu de lait jusqu’à ce que je retrouve une consistance ni trop épaisse ni trop liquide et sans grumeaux.
    Le gâteau est actuellement au four, je vais voir ce que ça donne. En tout cas, il monte très très bien (il est là sous mes yeux je le trouve juste trop beau lol).
    Mais j’aurais voulu avoir ton avis concernant le problème rencontré.
    Je te remercie d’avance.
    Louise

    • laulaure Auteur du billet

      Bonjour Louise !

      Je suis ravie que le blog te plaise, il y a beaucoup de petites douceurs traditionnelles alors, n’hésite pas à chercher ! je suis moi-même entrain de préparer un fraisier avec cette génoise… tu sais, quand on ajoute la farine aux jaunes + sucre on obtient effectivement une pâte compacte qui peut parfois former des petites boulettes, je vais t’expliquer pas à pas comment l’éviter : il faut fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce qu’ils doublent de volume et blanchissent ensuite tu incorpores la farine avec un fouet progressivement (il ne faut pas tout mettre d’un coup pour justement éviter ces petits désagréments) puis tu mets un peu de blanc en neige (2 càs) et tu mélanges vivement avec un fouet ou au batteur (il ne faut pas trop la travailler pour ne pas avoir une pâte trop liquide) pour lier la pâte, elle sera homogène et à ce moment-là tu incorpores le reste de blanc en neige délicatement avec une spatule pour ne pas faire tomber la masse.

      La prochaine fois travaille ta préparation en suivant mes recommandations et fait-moi un retour pour me dire si c’est ok. Surtout n’hésite pas à commenter ou à me faire part de tes besoins parce que c’est motivant, anime et fait vivre le blog. (tu me diras, quelle consistance tu as obtenue en rajoutant du lait)

      Je te souhaite de bonnes fêtes en famille et régalez-vous bien !

      Laulaure !

      • Louise

        Merci beaucoup pour la rapidité de ta réponse et surtout toutes tes explications ! J’avais mis progressivement la farine ‘sauf sur la fin, ça a du jouer sur la formation de ces fameuses boulettes. Mais de toute façon ça devenait déjà trop « sec » un peu avant, pour que je puisse rajouter les blancs en neige.
        Donc l’idée serait de réhumidifier le tout avec deux c à s de blancs en neige, je ferais donc ça la prochaine fois. De plus, j’ai fouetté le mélange sucre et jaunes au batteur électrique.
        Ce qui est très étrange c’est que d’habitude ça prend bien mais ça fait deux fois en moins d’un mois que le mélange ne blanchis pas comme avant ni de devienne mousseux (d’où le volume qui double normalement). J’ai tendance à avoir très vite mal au bras donc j’évite d’utiliser le fouet à la main mais je vais retenter comme ça la prochaine fois, je pense que ça devrait aller mieux.
        Après la cuisson, et bien j’ai été déçue. Le gâteau était un peu trop cuit à mon goût, mais bon comme j’ai prévu de l’humidifier (de toute façon c’est dans la recette du Mont Blanc), j’espère que ça ira. Et surtout, il est complètement retombé. Donc je ne pourrais pas le couper en trois, et même en deux ça va rester assez petit une fois fourré. Si j’avais pu poster une photo ici tu aurais pu voir l’aspect qu’il avait une fois retombé…
        D’habitude je gère très bien la pâtisserie, même quand je fais une nouvelle recette mais là ça fait trois fois ce mois ci que je rate mes gâteaux…
        Enfin maintenant avec tes précieux conseils, ça devrait aller mieux la prochaine fois !
        Merci encore et bonne soirée !
        Louise

        • laulaure

          Oh, désolée ! tu sais moi aussi j’ai le bras qui fatigue vite donc, j’utilise le batteur électrique ou le robot et c’est l’idéal pour faire blanchir les jaunes avec le sucre (ceux qui ont de la poigne peuvent utiliser le fouet à main et tant mieux pour eux…).

          Je pense que le lait a causé un déséquilibre au niveau de la texture. Pour éviter des inégalités à la découpe du gâteau, je fais cuire ma pâte sur une plaque ensuite je coupe à l’emporte-pièce suivant le nombre de parts puis je superpose de cette façon les couches sont identiques avec un beau visuel comme la photo sur le blog.

          Cela arrive des fois que l’on rate une préparation, c’est normal, cela m’arrive tout le temps ! courage, le mont-blanc est rapide à réaliser donc demain tu recommences et tu fais cuire sur des plaques (tu dois faire combien de part ? Je peux te guider si tu veux)

          Bisous, bonne soirée !

          Laulaure

          • Louise

            Je me demandais une chose concernant la crème de coco. Je vois que tu préconise du lait de coco à 75% minimum, je n’ai trouvé que du 64%. Par contre j’ai trouvé de la crème de coco à 90% donc j’en ai quand même acheté dans le doute. La crème est quand même plus compacte donc je ne suis pas sûre que ça ira dans la recette mais dans le doute je préfère te demander ton avis.

            J’espère que tu verras le message à temps lol, je vais attendre une demi-heure avant de commencer !

            Merciiii ^^

          • laulaure Auteur du billet

            Mince, je vois le message que maintenant ! 90% c’est parfait pour retrouver tout le goût de la noix de coco, 1/4 de lait de coco + 1/4 de lait normal et ce sera top !

            Bon courage pour toutes ces préparations !

            Laulaure !

          • Louise

            Pis je me rends compte que mon message précédent n’est pas passé. Je le réécris de manière plus succincte du coup lol.

            Donc je voulais te remercier de me proposer de m’aider. Pour cette fois je vais garder celui que j’ai fait car ça ferait deux gâteaux gaspillés cette semaine (j’ai eu un raté mercredi). Et puis je n’ai pas le matériel nécessaire (pas de cercle). Et je suis un peu prise par le temps car ce matin je prépare la crème coco et demain je fais ma mousse de crème de châtaigne et l’après-midi midi je monte deux gâteaux d’anniversaire, pour le soir.
            Mais je prends bien note pour la prochaine fois ^^encore merci infiniment ^^

          • laulaure Auteur du billet

            Bonjour Louise !

            De rien et puis le but du blog c’est le partage et rendre service aux personnes qui me suivent donc tout le plaisir est pour moi !

            Laulaure !

          • Louise

            J’ai pas osé lol ! Du coup j’ai utilisé le lait de coco. La crème est parfaite en termes de texture (j’ai eu une frayeur à un moment mais en fait c’était bon), elle est super bonne même si on ne sent presque pas la coco.
            J’ai hâte de goûter le gâteau maintenant ^^
            Merci encore Laulaure

          • laulaure Auteur du billet

            C’est pour cette raison qu’il faut un lait de coco avec un pourcentage en extrait de noix de coco très élevé. Tu peux accentuer le goût avec de l’arôme coco !

            Bonnes fêtes et bon week-end Louise !

            Laulaure !