Patate douce 1


la patate douce, une excellente source de vitamine !

patate douce

 

NOM :  La patate douce  « Ipomoea batatas », est une tubercule de la famille des convolvulacées. Elle a une forme allongée ou arrondie. Sa peau est fine, sa chair est onctueuse et  sucrée, elle peut-être blanche, orange ou pourpre.

patate douce

patate douce

 

ORIGINE

Il est très difficile de définir l’origine exacte de la patate douce. D’après les fouilles archéologiques, elle serait de l’Amérique du sud, 8000 ans avant notre ère.

Son tubercule est ramené en Europe, Asie, Afrique et en Australie par les espagnols et les portugais.

Aujourd’hui, elle est cultivée dans tous les pays tropicaux et elle constitue une importante ressource alimentaire. En Afrique, elle est mélangée à la farine de blé pour réaliser du pain plat croustillant ! 

La valeur nutritive de la patate douce est très élevée, c’est un légume qui pousse facilement, elle se conserve bien, est facile à cultiver, donc sa production est peu coûteuse. Elle est riche en amidon comme la pomme de terre.

PREPARATIONS CULINAIRES

Salées :  purées, gratins, frites, velouté, (on peut mettre des cubes de patate douce dans le couscous, galettes rôties préparées de la même manière que les pommes de terre, par contre il faudra la presser dans un linge pour extraire le jus)… Les jeunes feuilles de patate douce sont comestibles et se préparent de la même manière que les épinards.

Sucrées :  confitures, gâteaux, entremets, pudding, biscuits, soufflé…

SES BIENFAITS POUR LA SANTE

Une seule patate douce comble plus de 100% de nos besoins quotidiens en vitamine A. Elle est riche en vitamines B-C-E, calcium, potassium, fer, fibres et zinc. Elle est une excellente source de vitamine B6, cuivre et manganèse.

C’est un aliment très riche en antioxydant, elle a des vertus protectrices contre certains cancers, le système cardio-vasculaire, la cataracte (pour bien en profiter antioxydant, il faut la consommer avec sa fine peau, dans ce cas, il suffit de la brosser pour la cuisiner).

COMMENT LE PREPARER

Pelez-la ou si vous souhaitez garder la peau, brossez-la pour enlever la terre et passez-la sous l’eau tiède. En ce qui me concerne, je privilégie la cuisson à la vapeur , sinon à la casserole sans la peler, portez à ébullition pendant 10 à 15min.

COMMENT LA CHOISIR

Choisissez-la de couleur foncée avec une peau ferme et sans odeur, ni fissure. Les variétés à chair orange et pourpre sont plus riches d’un point de vue nutritionnel. Au Antilles nous consommons essentiellement la variété à chair pourpre, ici en France, je trouve que celle à chair orangée sur nos étals ou alors pour une autre variété il faut se rendre dans les épiceries exotiques.

COMMENT LA CONSERVER

Personnellement, je la conserve en hiver à température ambiante jusqu’à une semaine. En période de chaleur, au réfrigérateur pendant 10 jours maximum

 


A propos de laulaure

Maman de deux enfants, je suis une passionnée de pâtisserie. J'ai décidé de créer ce blog pour faire découvrir et partager toutes les petites douceurs sucrées Antillaises qui ont marqué mon enfance et que je réalise avec amour et passion !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Patate douce